Hissa Alotaiba, Émirats arabes unis

Hissa Alotaiba représente l'un des pays les plus innovants au monde et a été la première ambassadrice de son pays à être affectée à l'étranger : Aujourd'hui à Berne, elle occupe le poste d'Ambassadrice des Émirats arabes unis (EAU).

Article publié dans l'infolettre juillet 2023.

Hissa Alotaiba ...

... occupe le poste de Cheffe de mission à Berne depuis juin 2022.

... est très fière d'avoir été la première ambassadrice des EAU à être affectée à l'étranger : D'abord en Espagne en 2009, auprès du Saint-Siège (Vatican) et de la Principauté d'Andorre, puis au Royaume des Pays-Bas en 2019, où elle a également exercé les fonctions de Représentante permanente auprès de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

10 questions à Hissa Alotaiba

De quoi êtes-vous responsable ?

Ma principale responsabilité est de représenter mon pays, de renforcer les relations entre les EAU et la Confédération suisse tout en protégeant les intérêts des EAU et de leurs citoyens en Suisse.

Je continue à développer les solides relations bilatérales entre nos deux pays en tissant des liens avec les différents cantons et en participant à des événements culturels ou universitaires. En même temps, je fais connaître les EAU, leurs opportunités d'investissement, leur engagement en faveur du développement durable et de l'autonomisation de leur population.

Quels sont les projets qui vous passionnent le plus actuellement ?

Je suis très enthousiaste à l'approche du jubilé d'or, qui marquera 50 ans de relations diplomatiques entre les EAU et la Confédération suisse. Nous organiserons des événements culturels dans toute la Suisse au mois d'août, mettant en valeur les musiciens traditionnels émiratis dans des espaces accessibles au grand public. Il y aura également un forum économique qui réunira des entreprises suisses et émiraties afin de mettre en lumière les opportunités d'investissement et autres entre les deux pays.

Lorsque vous êtes arrivée à Berne, qu’est-ce qui vous a le plus surprise ?

J'ai été surprise par les similitudes entre Berne et Abu Dhabi. Les deux capitales sont caractérisées par la diversité de leur population et par leur engagement en faveur de la durabilité et de la tolérance. Une autre surprise agréable a été de voir un ours vivant, ce qui, en tant qu'amoureuse des animaux, m'a beaucoup plu.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus à Berne ?

J'apprécie beaucoup la beauté et la propreté de Berne, la variété des paysages, des rivières aux forêts en passant par les montagnes, et l'air frais qu'ils procurent. J'aime aussi beaucoup la vieille ville de Berne, où je peux me promener au milieu de l'architecture et profiter des boutiques et des cafés en plein air grâce aux températures qui en Suisse ne sont pas trop élevées.

Que changeriez-vous à Berne ?

J'apprécie vraiment Berne telle qu'elle est. Je n'ai pas besoin de changer quoi que ce soit.

Comment aimez-vous vous détendre après le travail ?

En me promenant et en lisant.

Quelles sont les similitudes entre votre culture et celle de Berne ?

Il existe de nombreuses similitudes entre Berne et Abu Dhabi : les deux capitales s'intéressent de près aux musées, à la coexistence de différentes nationalités et à la promotion de la paix. Les deux villes s'engagent également en faveur du développement durable et de la protection de l'environnement.

Que reste-t-il sur votre « liste de choses à faire » ?

Visiter les musées et apprendre l'allemand.

Fromage ou chocolat ? Albert Einstein ou Paul Klee ? Randonnée ou ski ?

Je dirais Paul Klee parce que, bien qu'Einstein soit un grand esprit qui a beaucoup contribué à la science et à l'humanité, la contribution de Klee à l'art et ses vastes travaux combinant tant de médiums occupent une place spéciale dans mon cœur. Le Centre Paul Klee n'est pas très loin de chez moi et j'aime beaucoup me promener dans ce quartier et admirer l'art et l'architecture du musée.

Le ski fait partie des traditions hivernales de ma famille depuis que mes enfants sont tout petits. Bien que je ne skie plus moi-même, j'aime être dans les montagnes avec la neige, et bien sûr le « heisse Schoggi » (chocolat chaud).

Avez-vous essayé d'apprendre le suisse allemand et, si oui, quel est votre mot préféré ?

Oui, j'ai appris l'allemand et essayé de comprendre le suisse allemand. Inshallah, avec plus de pratique, je m'améliorerai !
Le mot qui me vient spontanément à l'esprit et qui me plaît bien, est « genau », ce qui signifie « exactement » .

Quel portrait aimeriez-vous découvrir?

Wael Gad, Ambassadeur d'Égypte.

La communauté internationale

Découvrez les personnalités !