Santé & Assurances

Vous trouverez ici des informations concernant le thème de la santé, comme les médecins qui parlent votre langue, le service d’hôpital à Berne réservé aux membres du corps diplomatique et consulaire et un aperçu du système d’assurance en Suisse.

Prévention

Alcool et tabac

  • En Suisse, il est interdit de fumer dans les lieux fermés ayant un accès public ainsi que dans les transports en commun. Il est possible de fumer dans les espaces fumeurs, dehors et dans les logements privés. En ce qui concerne le logement loué, l’autorisation de fumer dans l’appartement doit être stipulée dans le contrat.
  • L’âge minimal pour pouvoir acheter de la bière et du vin est de 16 ans et de 18 ans pour les alcools forts.
  • Concernant le tabac, il n’existe aucune réglementation valable dans toute la Suisse : dans le canton de Berne, l’âge minimal pour acheter du tabac est de 18 ans.

Spécialistes en santé

Assurances

  • Assurances Sociales

    Assurance-vieillesse et survivants (AVS) — 1er pilier

    • L’AVS a pour but de couvrir les besoins vitaux d’une personne en cas de retraite ou de décès. En tant qu’assurance populaire, elle est obligatoire en Suisse. Les cotisations sont automatiquement prélevées par l’employeur.
    • L’assurance invalidité (AI) est une assurance obligatoire au même titre que l’AVS. Elle vise à garantir les moyens d’existence aux personnes assurées devenues invalides, que ce soit par des mesures de réadaptation ou des rentes.
    • Autres informations : 1er pilier / AVS 
    • Certaines personnes bénéficiant d’un statut privilégié ne sont pas soumises au système d’assurances sociales. En cas de questions, veuillez vous informer auprès du Protocole du DFAE (bilatéral) ou du Service du Protocole de la Mission suisse (multilatéral).

    Prévoyance professionnelle (LPP) — 2e pilier

    • Prévoyance professionnelle : en tant que deuxième pilier, la prévoyance professionnelle permet aux assurés de conserver dans une certaine mesure leur niveau de vie antérieur. L’objectif est d’atteindre avec le premier pilier environ 60 % du dernier revenu.
    • Autres informations sur le 2e pilier /OFAS 
    • Si vous générez un revenu en Suisse, vous cotisez pour le 1er et le 2e pilier. Les cotisations sont automatiquement déduites du salaire.
    • Certaines personnes bénéficiant d’un statut privilégié ne sont pas soumises au système d’assurances sociales. En cas de questions, veuillez vous informer auprès du Protocole du DFAE (bilatéral) ou du Service du Protocole de la Mission suisse (multilatéral).

    Assurance-accidents

    • Toutes les personnes salariées en Suisse sont obligatoirement assurées contre les accidents si elles travaillent plus de huit heures par semaine. Les travailleurs indépendants doivent contracter une assurance-accidents.
    • OFAS, assurance-accidents 
    • Certaines personnes disposant d’un statut privilégié ne sont pas soumises à l’assurance-accidents et sont priées de s’informer en cas de questions auprès du Protocole du DFAE (bilatéral) ou du Service du Protocole de la Mission suisse (multilatéral).

    Allocation de maternité

    • Les femmes qui habitent ou qui travaillent en Suisse ont droit à un congé ainsi qu’à l’allocation de maternité. Autres informations sur l’AVS/AI[nbsp
    • D’autres règles peuvent être applicables pour les personnes bénéficiant d’un statut privilégié. En cas de questions, veuillez vous informer auprès du Protocole du DFAE (bilatéral) ou du Service du Protocole de la Mission suisse (multilatéral).

    Assurance-chômage

    • Si vous résidez et travaillez en Suisse, la contribution à l’assurance-chômage est automatiquement déduite du salaire. Les conditions pour prétendre à une indemnité en cas de chômage ainsi que le montant de cette indemnité dépendent de beaucoup de facteurs.
    • Procédure à suivre en cas de chômage dans le canton de Berne
    • Autres informations AVS/AI
    • Les personnes bénéficiant d’un statut privilégié ne sont pas concernées ici. En cas de questions, veuillez vous informer auprès du Protocole du DFAE (bilatéral) ou du Service du Protocole de la Mission suisse (multilatéral).

    Informations complémentaires

  • Assurance-maladie
    • À quelques exceptions près (étudiants issus de certains pays, frontaliers, etc.), l’assurance-maladie est obligatoire pour toutes les personnes qui travaillent ou qui sont domiciliées en Suisse.

    • Les personnes bénéficiant d’un statut privilégié ne sont pas soumises à cette obligation si leur ambassade, leur consulat ou leur organisation internationale les affilie déjà à un assureur.

    • Les prestataires peuvent être choisis librement. Si trois mois après votre arrivée en Suisse, vous n’avez toujours pas contracté d’assurance, une assurance-maladie vous sera automatiquement attribuée.

    • Contrairement à l’assurance de base, l’assurance complémentaire n’est pas obligatoire. Elle peut également être contractée auprès d’une autre compagnie.

    • Vous avez le choix entre plusieurs franchises annuelles. Plus la franchise est haute, plus la prime annuelle est basse. La loi exige
      qu’une quote-part de 10 % reste à la charge de l’assuré. Les primes diffèrent selon les cantons.

    • Vous pouvez changer de compagnie d’assurance chaque année en résiliant votre contrat avant le 30 novembre.

    • En règle générale, les soins dentaires ne sont pas pris en charge par l’assurance de base.

    • Aperçu des primes : ch.ch
    • Comparer les primes 
    • Aperçu des compagnies d'assurances : liste OFSP
    • Informations complémentaires : integration-BE
  • Assurance-responsabilité civile privée
    • Tous dommages causés à des tiers ou sur des biens sont passibles de sanction. Voilà pourquoi l’assurance-responsabilité civile privée, bien qu’elle ne soit pas obligatoire d’un point de vue légal, est vivement conseillée pour vous et votre famille afin de vous préserver de conséquences financières.

    • Autres informations
  • Assurance-ménage
    • L’assurance ménage couvre les dommages sur votre maison, votre appartement et sur vos biens (exemple : skis, vélos électriques) occasionnés par le feu, l’eau, les catastrophes naturelles, le vol ou le bris de verre. Bien souvent, l’assurance ménage est incluse dans un paquet avec l’assurance-responsabilité civile personnelle.

    • Même si cela n’est pas obligatoire, beaucoup de bailleurs exigent la preuve que de telles assurances ont été conclues.

    • Autres informations sur le logement

    • Aperçu des compagnies d’assurance
  • Fact

    Saviez-vous que certaines assurances prennent automatiquement effet, que quelques-unes sont obligatoires d’un point de vue légal et d’autres non (mais fortement recommandées) ?

Automatique - Assurance-accidents (si l’activité est d’au minimum huit heures par semaine)

- Assurances sociales (1er et 2e pilier, assurance-chômage, congé maternité)
Obligatoire - Assurance-maladie

- Assurance-responsabilité civile automobile
Non obligatoire, mais conseillée - Assurance-responsabilité civile privée

- Assurance ménage

- Prévoyance privée (3e pilier)
  • Prévoyance privée (3e pilier)
    • Le pilier 3a est une forme de prévoyance facultative, individuelle et qui donne droit à des avantages fiscaux (les cotisations sont déductibles d’impôts). À quelques exceptions près, le capital du pilier 3a n’est pas disponible à tout moment, car il doit servir à financer la retraite.

    • En principe, toute personne exerçant une activité lucrative et étant soumise à l’AVS peut cotiser sur un pilier 3a. Pour les frontaliers et les résidents à la semaine, il y a cependant des éléments spécifiques à prendre en compte en ce qui concerne la déductibilité d’impôts. Les prescriptions légales exactes varient d’un pays à l’autre (en fonction de la convention en matière de double imposition). Nous vous invitons à vous adresser à votre commune ou à votre pays d’origine en cas de questions à ce sujet.

    • Autres informations sur la prévoyance pilier 3a

Découvrez aussi...