Zytglogge (Tour de l'Horloge )

Les rues, les ruelles et les bâtiments caractéristiques de Berne racontent des histoires passionnantes, et parmi elles, dans la partie basse de la vieille ville, se dresse l’un des monuments les plus célèbres : la Zytglogge (Tour de l’Horloge). Autrefois porte de la ville, la Tour de l’Horloge attire des spectateurs du monde entier.

Information importante : La Tour de l’Horloge (Zytglogge) sera rénovée du 11 au 22 novembre 2019. Pendant cette période, aucune visite guidée sera proposée et l’horloge, y compris le jeu de figures, ne fonctionnera pas.

À l’heure pleine, de nombreuses personnes se rassemblent devant la Zytglogge (Tour de l’Horloge) et suivent le spectacle unique qui se déroule dans la vieille ville de Berne à ce moment-là. Le spectacle des figurines avec la procession de l’ours, le fou, le coq doré et Chronos – le dieu du temps – enthousiasme petits et grands d’ici et d’ailleurs.

À l’intérieur de la tour, cependant, le temps semble s’être complètement arrêté : mécanique médiévale, murs de pierre épais et poutres de bois massives emmènent les visiteurs dans un voyage vers le passé.

Ceux qui monteront les 130 marches environ à l’intérieur du bâtiment seront récompensés par une vue imprenable sur le site du patrimoine mondial de l’UNESCO, ses toits, ses terrasses et ses ruelles. Avec une bonne visibilité, le panorama s’étend jusqu’aux sommets de l’Oberland bernois.

  • Informations
    Déroulement toute l’année*
    Durée 60 minutes
    Début 14h30
    À partir de novembre 14h15
    Prix par personne CHF 20.00 Adulte
    CHF 10.00 Enfant (6–16 ans)
    CHF 18.00 AVS/Étudiant
    Prix par groupe CHF 250.00 par groupe
    Langues DE / FR / EN**
    Point de rencontre Zytglogge (Tour de l’Horloge), côté Kramgasse
    Remarques Max. 20 personnes par groupe (pour les visites guidées publiques et privées)***

    *Déroulement : 1er avril au 31 octobre tous les jours, 1er novembre au 31 mars tous les samedis, 26 décembre au 31 décembre tous les jours. La visite peut être réservée à tout moment pour des groupes privés ou des individuels (max. 20 personnes par guide). Vente et conseils au +41 31 328 12 12 ou via citytours@bern.com.

    **Des visites guidées privées peuvent être organisées dans d’autres langues (DE / EN / FR / IT / ES / RU / KR / CN / JP).

    ***La réservation préalable est recommandée en raison du nombre limité de participants. Les visites guidées jusqu'à fin octobre peuvent être réservées ici, les visites guidées à partir de novembre ici ou au +41 31 328 12 12.

Prisons, incendies urbains et horloges astronomiques

L'horloge du calendrier astronomique de l'année 1530
  • Fact

    De tour défensive à prison, en passant par tour de guet et caserne de pompiers pour finir comme beffroi : au fil du temps, le monument a rempli diverses tâches pour la ville de Berne et a toujours assumé une fonction importante.

Au fur et à mesure que Berne se développait et que les frontières de la ville s’élargissaient, la tour défensive de l’époque se déplaçait automatiquement de plus en plus vers le centre de la ville. Après un incendie dévastateur en 1405, le bâtiment a hérité d’une nouvelle fonction après sa reconstruction : en tant que beffroi, la Zytglogge (Tour de l’Horloge) devait désormais annoncer l’heure aux Bernois. Comme horloge principale, son emplacement n’aurait pas pu être plus central et dès lors, les locaux furent dépendants des sonneries retentissant toutes les heures.

À d’autres égards également, la tour était le bâtiment le plus important de la ville fédérale : par exemple, c’est à partir de la Zytglogge (Tour de l’Horloge), que les heures de trajets qui sont inscrites sur les bornes des routes cantonales ont été mesurées. Aussi les mesures de longueur Elle et Klafter – qui sont d’ailleurs encore aujourd’hui apposées au niveau du passage de la porte comme des mètres et des doubles mètres – ont servi de valeur de référence et pour le contrôle public.

La tour est particulièrement célèbre pour son astrolabe – une horloge astronomique – et son mouvement datant de 1530.

Peu avant le changement d’heure, le coq chantant annonce un merveilleux spectacle de figurines : des ours font leur tour en dansant toutes les heures, un fou sonne volontairement l’heure trop tôt comme on peut l’imaginer, les sonneries de chaque quart d’heure retentissent de la tour et Chronos, le dieu du temps, retourne son sablier. La figurine dorée de Hans von Thann sonne enfin la cloche des heures, naturellement dans les temps avec le sceptre vibrant de Chronos.

Les aiguilles de l’astrolabe sont un peu plus lentes, mais effectuent leur tour avec tout autant de précision : les disques de l’horloge astronomique s’élèvent astucieusement au-dessus du passage de la porte de la Zytglogge (Tour de l’Horloge). Les sphères en partie fixes et en partie tournantes sont une image exacte des étoiles avec la terre en leur centre. Le soleil, la lune et les étoiles gravitent autour de notre planète dans les orbites que nous percevons de la Terre.

La représentation complexe de l’hémisphère nord montre toujours le signe actuel du zodiaque, la phase de lune, l’heure du lever et du coucher du soleil et la date. Au-dessus de l’astrolabe, des fresques des cinq dieux de la planète tirés de la mythologie romaine ornent la tour.

Découvrez aussi...