Philippe Cerf, Ambassade de France

Lorsque Philippe Cerf n'est pas occupé à transmettre un message de l'administration parisienne à ses collègues suisses, il trouve le temps de s'émerveiller devant les eaux turquoise du lac de Thoune ou d'observer les activités qui se déroulent sur la place du Parlement.

Article publié dans l'infolettre en septembre 2021

Philippe Cerf

Philippe Cerf...

… est un diplomate français, né à Luxembourg.

… est à Berne depuis 2018 et occupe les fonctions de Premier Conseiller, adjoint et resprésentant de l'ambassadeur, à l'ambassade de France. Avant de venir à Berne, Philippe Cerf agissait en tant que conseiller de l'ambassadrice pour le climat au ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères.

… est passioné par la marche en montagne, le sport en salle et les activités culturelles comme le cinéma, la musique, le théâtre.

10 questions à Philippe Cerf

À quoi ressemble une journée de travail normale pour vous ?

Comme mon ami et collègue Bill Longhurst (portrait juillet 2021), je n’ai pas de jour-type. Si je fais mon propre travail, il s’agit de répondre à des demandes de l’administration parisienne, de faire des démarches auprès des collègues du Département fédéral des Affaires étrangères, pour leur expliquer le point de vue français et receuillir les vues suisses, ou encore de nouer ou entretenir des contacts avec des collègues suisses ou étrangers.

Mais je peux aussi et même souvent avoir à traiter de questions de GRH. Si je représente l’ambassadeur, j’assiste en son nom à telle ou telle manifestation, comme récemment encore à la réception du Maire de Berne le 1er août ou au Festival international du Film de Locarno.

Quels sont les projets qui vous passionnent le plus actuellement ?

Les coopérations franco-suisses à venir dans le domaine culturel.

Lorsque vous êtes arrivé à Berne, qu’est-ce qui vous a le plus surpris ?

Le fait que la vie professionnelle s’arrête souvent à 18h et qu’il n’y ait pas beaucoup de vie sociale professionnelle en soirée.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus à propos de Berne ?

Les bâtiments de la vieille ville, les maisons anciennes et les édifices religieux, les places et rues, les bords de l’Aar.

Que changeriez-vous à Berne ?

Les horaires d’ouverture et de fermeture des restaurants, qui pourraient gagner en souplesse, et les dimanches en animation, comme le disait ma collègue philippine (portrait avril 2021) mais… cela fait partie aussi du charme de Berne.

Parlez-nous de votre endroit préféré à Berne.

Les bords de l’Aar entre Berne et Muri, trajet que j’aime à faire à pied le week-end, en partant de chez moi ou en y retournant. J’aime aussi le quartier de la Matte, où se trouve mon restaurant favori et, bien sûr, la Bärenplatz, poumon de la ville et même du pays puisque s’y trouvent les institutions fédérales.

Comment décririez-vous le style de vie bernois ?

C’est une ode au calme, à la détente et, en général, le refus de s’énerver.

Savez-vous déjà ce qui vous manquera en quittant Berne ?

Les montagnes, l’Oberland bernois en general, la Jungfrau et le Stockhorn en particulier, mais aussi le majestueux Matterhorn. Le lac de Thoune me manquera aussi, si beau, si près de Berne, qui a tant à offrir et au bord duquel j’ai trouvé un hotel merveilleux où nous sommes allés très souvent.

Que voulez-vous absolument faire avant de poursuivre votre route ?

Emprunter le Glacier-Express et le Bernina-Express…

Connaissez-vous quelques mots en suisse alémanique ? Si oui, quel est votre préféré ?

“Guutsooo?” … et ce n’est pas moi qui l’utilise mais les serveuses au restaurant, en général avec un accent italien ou balkanique, pour me demander si j’ai apprécié mon plat !

Quel portrait aimeriez-vous découvrir prochainement ?

Doris Frick, Ambassadrice du Liechtenstein (l'article sera publiée avec la parution de la prochaine infolettre)