Eglise française

Depuis longtemps, l’église française de Berne n’est plus seulement un lieu de prière et de refuge. Anciennement connue sous le nom de « Predigerkirche » (église des prédicateurs) ou « welsche Kirche » (église romande), l’église française est le plus ancien bâtiment sacré de la ville fédérale et attire les amateurs d’architecture, d’art et de culture.

Au XIIIe siècle, l’église fut construite par les Dominicains locaux, également appelés prédicateurs, d’où le nom d’« église des prédicateurs ». À partir de 1623, elle fut au service de la paroisse protestante et abrita les cultes français. Plus tard, l’église devint célèbre comme lieu de refuge des huguenots.

Art et architecture

À deux pas de la Kornhaus, l’ancien grenier à blé de Berne, et de la partie basse de la vieille ville, l’église française allie des témoins de son histoire architecturale et artistique : des piliers gothiques aux fenêtres hautes et élancées se combinent à la sobriété réformée. Le plafond plat en bois de la nef centrale est ornementé de peintures murales réalisées avec amour autour des arcs de triomphe. Les amateurs d’art peuvent admirer à loisir les fresques des Maîtres à l’œillet et tester leur œil exercé à la recherche des deux « Nägeli » cachés.

Un magnifique orgue orne le mur du jubé au-dessus de l’autel. Ses sonorités uniques (l’orgue est l’un des meilleurs de la ville) ainsi que des chorales et la mise en scène musicale de grandes œuvres, viennent régulièrement remplir l’église de mélodies impressionnantes, harmoniques et polyphoniques. L’acoustique exceptionnelle de l’église fait des concerts une expérience très spéciale.

  • Cultes
    1er samedi du mois 10h00
    2. samedi du mois 10h00
    3. samedi du mois 10h00
    4. samedi du mois 18h00
    Avent, Pâques et Pentecôte 10h00
  • Heures d'ouvertures
    Mardi - Vendredi 09:00 - 17:00
    Samedi 09:00 - 13:00
    Dimanche 09:00 - 13:00

Découvrez aussi...