Comme un coq en pâte

Un véritable circuit gastronomique riche en culture et en histoire conduit les visiteurs de Riggisberg au restaurant Kornhauskeller à Berne, en passant par Längenbühl et le Musée Alpin. Et même si la gourmandise fait partie des sept péchés capitaux, pas question de perdre l’appétit lors de la visite guidée «Plaisir et vice».

Le circuit gastronomique nous conduit tout d’abord à Toffen à bord du train express régional, puis à Riggisberg en car postal jusqu’à la Fondation Abegg. Ici, les arts de la table sont à l’honneur: nos yeux ne sont pas assez grands pour admirer les nappes et les serviettes en lin damassé du XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles et autres objets. Il va sans dire que nous passerons la nuit au château de Riggisberg (Bed & Breakfast). Le lendemain, direction Längenbühl à bord du car postal, où nous visitons le moulin de Dittlig. En effet, la culture du pain est importante à nos yeux (voir l’article 5 «Tour des superlatifs»). La boutique est ouverte même le dimanche.

En tant qu’amateurs de gibier, nous nous intéressons ensuite à l’art de la chasse au Musée Alpin Suisse. L’exposition «Auf der Pirsch» (à l’affût) ouvrira ses portes le 25. 8. La gourmandise étant l’un des sept péchés capitaux, nous avons réservé la visite guidée «Plaisir et vice» pour la suite du programme. Pas question de perdre l’appétit pour autant: au Kornhauskeller, nous terminons le weekend dans l’une des salles à manger les plus impressionnantes du pays avec un vaste éventail de saveurs. Et grâce au site Internet bern.com/manger-boire, nous ne sommes jamais à court d’idées pour de nouvelles envolées gastronomiques dans la capitale!

Automne Culturel 2021

Retour à la vue d'ensemble