Village fortifié ou ville châtelaine ?

Forteresse ou château? Village ou ville? Peu importe le débat, Berthoud vaut le détour. Après une balade en ville, le Chemin de fer du Lötschberg (BLS) vous conduit de la route des ducs au «Königsweg», entre culture et plaisirs gastronomiques.

Berthoud n’est pas un village doté d’une forteresse, mais une ville où trône un château. Et même si son nom allemand n’est pas tout à fait approprié, Berthoud vaut vraiment le détour. Après un voyage avec le Chemin de fer du Lötschberg, commençons par une touche de bleu et une bonne dose de culture au Musée Franz Gertsch. L’exposition «Der blaue Raum» (l’espace bleu) ouvrira ses portes le 18. 9. Trois des quatre toiles monumentales exposées dans la première salle sont des créations récentes et inédites.

Le château de Berthoud abrite lui aussi un musée et une auberge de jeunesse flambant neuve où nous passerons la nuit. Le petit-déjeuner est royal. Après cette immersion culturelle, nous avons besoin de quelque chose de plus léger: direction Trubschachen pour l’expérience Kambly. Impossible derésister à la tentation. L’enthousiasme aidant, nous reprenons le train vers Affoltern via Hasle-Rüegsau pour rejoindre la fromagerie de démonstration de l’Emmentaler et son «Königsweg», un sentier interactif permettant de faire plus ample connaissance avec la gastronomie suisse, qui se termine par une dégustation de fromage.

L’ambiance châtelaine a marqué notre séjour à Berthoud tout au long de ce week-end. Il est temps de s’atteler à de nouveaux projets: heureusement, il y a d’autres châteaux à visiter comme celui de Laupen, de Jegenstorf, de Thunstetten...

Automne Culturel 2021

Retour à la vue d'ensemble